Thérapie familiale

A un moment donné, une famille peut se retrouver en difficulté vis-à-vis des épreuves auxquelles elle est confrontée.

Le dialogue entre les personnes de la famille devient compliqué. La parole manque. La confiance relationnelle est abimée.

Consulter un thérapeute devient nécessaire quand la souffrance devient insupportable.

L’objectif de la thérapie sera d’aider chacun à se sentir mieux et à retrouver une confiance mutuelle.

 

Motifs de consultations

Les difficultés relationnelles à la suite d’une séparation, d’un divorce, …

Des difficultés individuelles qui concernent aussi les autres membres de la famille comme

  • Une maladie mentale
  • Une maladie physique
  • La perte d’autonomie

Des évènements de vie qui impactent les relations familiales comme

  • Un accident
  • Un décès
  • Le suicide d’un proche

Concrètement

Lors de la prise de rendez-vous par téléphone, nous réfléchissons ensemble qui sera invité aux premières séances.

Au terme de 5 entretiens familiaux, nous ferons le point sur l’utilité ou non d’entamer une thérapie familiale.

Un contrat thérapeutique sera établi entre vous et moi. Nous y clarifierons ensemble la demande de chacun, ce que je peux vous apporter et les modalités de nos rencontres (fréquence des séances, entretiens avec ou sans les enfants, …).

Généralement, les premières séances se déroulent tous les quinze jours. Une séance dure environ une heure trente.

Lors d’un suivi psychothérapeutique, le nombre des séances reste variable.

Afin de permettre aux familles de se rencontrer, les suivis peuvent se réaliser en soirée ou le samedi en journée.

Thérapie de fratrie adulte

La fratrie est fondée sur le fait d’avoir en commun un même parent.

La fratrie est l’un des premiers endroits où l’enfant apprend à gérer les conflits, la rivalité, la solidarité, l’entraide, … C’est un lieu privilégié d’apprentissage de notre manière d’être avec nos pairs.

La fratrie peut devenir une ressource positive pour chacun quand les relations fraternelles sont fluides et harmonieuses.

 

Motifs de consultations :

  • Les tensions fraternelles sources de souffrance
  • La rivalité fraternelle
  • Le deuil
  • La maladie d’un des membres de la fratrie
  • Toutes situations ayant amené de l’injustice (abus, maltraitance, …)

Concrètement

Au terme de 5 séances, un contrat de suivi psychothérapeutique sera établi entre vous et moi.
Nous y clarifierons ensemble votre demande, ce que je peux vous apporter et les modalités de nos rencontres (fréquence des séances, …).

Généralement, les premières séances se déroulent tous les quinze jours.

Une séance dure environ une heure trente.

Lors d’un suivi psychothérapeutique, le nombre des séances reste variable.

Afin de permettre aux fratries de se rencontrer, les suivis peuvent se réaliser en soirée ou le samedi en journée.

Thérapie conjugale

La raison principale qui pousse un couple à venir me consulter est de faire le point sur leur relation. Leur demande est souvent de les aider à sortir de l’impasse dans laquelle ils sont enfermés.

Les épreuves de la vie ainsi que l’histoire de chacun peuvent fragiliser la confiance mutuelle entre les conjoints.

 

Motifs de consultations

  • L’ennui
  • Le manque d’intimité ou la perte de vie affective et sexuelle
  • L’infidélité
  • La violence conjugale
  • Éprouver des difficultés à aider son conjoint en souffrance (le voir sombrer dans la tristesse, la mélancolie, l’abus d’alcool …)
  • Les questions autour du désir ou non d’avoir un ou plusieurs enfants
  • Les difficultés à traverser ensemble des épreuves comme une fausse-couche, une interruption médicale de grossesse, …
  • Les difficultés de conjuguer sa vie de couple avec son rôle parental

Concrètement

En tant que psychothérapeute, je peux vous aider à réfléchir sur comment prendre soin de ce couple ou comment prendre soin de la fin de cette relation.

Au terme de 3 séances, nous établirons ensemble un contrat de suivi psychothérapeutique.

Ce contrat clarifiera l’utilité de poursuivre ou non une thérapie conjugale et les modalités de nos rencontres.

Généralement, les premières séances se déroulent tous les quinze jours.

Une séance dure environ une heure et quart.

Lors d’un suivi psychothérapeutique, le nombre de séances reste variable.

Les entretiens de couple peuvent avoir lieu en soirée ou le samedi en journée.

Soins psychologiques de première ligne

Dans un but préventif, vous pouvez consulter un.e psychologue de première ligne pour réaliser une série d’interventions à court terme.

Votre médecin peut vous prescrire 4 séances remboursées par an. Cette prescription est renouvelable une fois par an (maximum 8 séances par an).

Pendant la crise sanitaire, vous avez la possibilité de me consulter par la vidéo. Les téléconsultations sont donc possibles.

 

Motifs de consultations :

Se sentir

  • mal
  • agacé par tout
  • triste
  • irritable
  • inquiet

Concrètement

Pour accéder à cette offre de soin, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin généraliste ou (pédo)psychiatre ou médecin du travail ou médecin PSE/CPMS/ONE ou pédiatre ou gériatre.

Votre médecin devra analyser avec vous si vous remplissez les conditions de cette offre. Si oui, vous recevrez de sa part une prescription spécifique de renvoie (aussi disponible ici).

Ensuite, vous pourrez prendre un rendez-vous avec un.e psychologue conventionné.e de votre choix.

Vous pouvez consulter la liste de ces psychologues conventionné.es dont je fais partie sur
http://bit.ly/trouverunPPL

La quote-part personnelle est de 11,20 € par séance (ou 4€ si intervention majorée).

Lors de votre premier rendez-vous, vous devez prendre votre carte d’identité, une vignette de mutuelle et votre prescription.

« Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux. » Proverbe chinois

Powered by themekiller.com